1
Découvrir

À propos

Lors de sa création, l’Autorité régionale de transport métropolitain s’est vu confier la responsabilité d’établir les tarifs des transports collectifs sur son territoire. La refonte tarifaire a comme but de simplifier et d’harmoniser les tarifs du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal.

Le cadre législatif et la refonte tarifaire

La Loi sur l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) stipule qu’elle doit « favoriser et simplifier l’accès aux différents services pour les usagers, incluant ceux à mobilité réduite, en misant sur l’intermodalité et en assurant l’intégration tarifaire ». L’ARTM s’est ainsi vu confier la responsabilité d’établir le cadre tarifaire du transport collectif applicable sur son territoire.

Cette compétence exclusive vise particulièrement à favoriser l’intégration tarifaire de l’ensemble des services de transport collectif de la région métropolitaine afin d’en simplifier l’accès pour les usagers, y compris ceux à mobilité réduite. Dans ce cadre, l’ARTM saura s’appuyer sur les réflexions des différents organismes de transport collectif et leurs partenaires au cours de la dernière décennie.

La dernière modification majeure de la tarification du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal, réalisée dans le cadre de l’introduction des titres intégrés et l’arrivée subséquente des billetteries métropolitaines, remonte à 1998. Depuis, le contexte a beaucoup évolué, notamment en raison de l’arrivée de nouveaux services, des modifications apportées à l’aménagement des villes de la région métropolitaine de Montréal, des innovations en matière de modes de paiement et de la complexification des déplacements.

La refonte tarifaire vise à simplifier la structure de tarification à l’échelle du territoire, en tenant compte de ces nouveautés, pour encourager la population à utiliser le transport collectif.

En route vers une refonte du système tarifaire de la région métropolitaine

La présente démarche de refonte tarifaire vise la simplification et l’intégration tarifaire dans la région métropolitaine, incluant la mise en service du Réseau express métropolitain (REM). La démarche de réflexion et d’analyse de la refonte du système tarifaire, qui sera réalisée en 2019 mais dont la mise en œuvre s’échelonnera progressivement jusqu’en 2024, tiendra compte de l’intégration du REM au système tarifaire à venir.

À la recherche d’un équilibre entre accès et qualité de service

Le transport collectif est un service public financé par la tarification aux usagers, les contributions gouvernementales et les contributions municipales. La Politique de financement de l’ARTM précise la cible globale visée en matière de taux d’autofinancement, à savoir la contribution des usagers au financement du transport collectif. Celle-ci se situe actuellement à 31 %, la part restante étant financée par les contributions municipales et gouvernementales.

Dans ses démarches visant à améliorer l’accès à ses services, l’ARTM doit assurer un financement suffisant pour maintenir la qualité du service et répondre aux besoins identifiés par le plan stratégique de développement des services de transport collectif et le plan de maintien des actifs. Ainsi, si l’on souhaite maintenir l’équilibre actuel du financement des services, les modifications qui seront apportées au système tarifaire après l’exercice de refonte devront être réalisées à revenus constants, ou être financées par de nouvelles sources de financement stables et prévisibles.

Concertation et consultation

La concertation et la consultation sont des facteurs de succès de la démarche d’élaboration de la refonte tarifaire menée par l’ARTM. Il est donc essentiel que l’exercice de cette refonte vienne s’appuyer sur l’expertise de partenaires tels que les organismes publics de transport en commun (OPTC), les municipalités, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), le gouvernement du Québec et les différents acteurs de la mobilité dans la région, de même que sur la participation des citoyens et de la société civile.

Un premier sondage a été effectué auprès de la population afin d’évaluer la perception des citoyens à l’égard de la tarification des différents services de transport collectif offerts dans la région métropolitaine de Montréal. Ce sondage par panel a été exécuté entre le 1er et le 22 novembre 2018 auprès d’un échantillon représentatif de la population, soit 3 565 personnes réparties entre usagers et non-usagers du transport collectif. Les résultats sont pondérés selon le secteur de résidence, le sexe, l’âge et le statut d’utilisation du transport collectif.

Cette étude permet d’évaluer les perceptions, attitudes et attentes des citoyens de la grande région de Montréal quant à différentes options tarifaires potentielles pour le transport collectif. Elle contribue également à une meilleure compréhension de la valeur perçue en ce qui a trait aux divers modes et services de transport.

  • Les raisons d’utiliser ou non le transport collectif comme mode de déplacement principal
  • Les principes et paramètres permettant de déterminer les tarifs de transport collectif
  • La tarification par segment d’usagers
  • Le niveau d’aisance par rapport à la technologie
  • L’intérêt à créer un compte client de transport
  • Les suggestions d’améliorations du système actuel de tarification et de paiement

En parallèle, le même questionnaire a été mis en ligne et a été rempli par 7 074 personnes.

Curieux d’en savoir plus sur la tarification dans la région ?

Dans le cadre de cette démarche et pour vous préparer à l’exercice de consultation publique qui aura lieu à l’automne prochain, les experts de l’ARTM ont rassemblé pour vous, dans ce site, une foule d’informations vous renseignant sur les enjeux associés à la tarification. Cette plateforme interactive vise à établir les bases communes d’un dialogue que nous souhaitons tenir avec les citoyens de la région et les usagers du transport collectif, ainsi qu’à alimenter une version du projet de refonte tarifaire qui sera soumise à un processus de consultation publique à l’automne 2019.

Joignez-vous à la conversation !

Les citoyens et les partenaires de la mobilité sont au cœur de la démarche collaborative de la refonte tarifaire. La démarche de consultation que nous allons entreprendre au cours des prochains mois permettra de réunir les commentaires et préoccupations des citoyens, des usagers du transport collectif, de la société civile et des experts. Nous vous invitons à participer à notre démarche collaborative dans le cadre de consultations publiques et numériques, en commentant les rubriques de ce site ou en déposant un mémoire.

Inscrivez-vous pour recevoir en exclusivité les plus récentes informations concernant la démarche de refonte tarifaire.

Qu’est-ce que l’ARTM ?

L’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) est responsable, depuis le 1er juin 2017, de la planification, de l’organisation, du financement et de la promotion des services de transport collectif, du transport adapté et du transport actif dans la grande région métropolitaine de Montréal. Elle vise à offrir une expérience de mobilité simple, intégrée, fluide et efficace, le tout dans une perspective de développement durable et de cohésion régionale.

L’ARTM favorise l’intégration des services entre les différents modes de transport et elle travaille en étroite collaboration avec les organismes publics de transport en commun. Exo, le Réseau de transport de Longueuil (RTL), la Société de transport de Laval (STL) et la Société de transport de Montréal (STM) sont responsables de l’exploitation des services de transport collectif sur leur territoire respectif, par l’intermédiaire d’ententes conclues avec l’ARTM.

En réduisant le nombre d’organismes de transport de 16 à 5, le nouveau modèle inspiré des meilleures pratiques au Canada et ailleurs dans le monde permettra notamment d’améliorer l’efficacité et la cohérence des transports de la région, et ainsi d’offrir aux clients une approche simplifiée.

Pensons à l’environnement !

Afin de réduire l’utilisation de papier et de privilégier une approche soucieuse de l’environnement, l’ARTM priorisera les plateformes numériques dans ses communications avec le grand public tout au long de la démarche de refonte tarifaire.

La démarche consultative menée dans le cadre de la démarche de refonte tarifaire du transport collectif se veut inclusive et place tous les citoyens au cœur de la réflexion. Le document ci-dessous est accessible pour tous. Il respecte les standards sur l’accessibilité d’un document téléchargeable (SGQRI 008-02).

Une fois téléchargé, vous pourrez parcourir les 4 rubriques reflétant les thèmes abordés sur la plateforme Parlons tarification. Au fil de votre lecture, vous serez appelés à donner votre opinion en répondant à différentes questions à choix multiples, répertoriées dans un formulaire à télécharger. Lorsque vous l’aurez rempli, nous vous invitons à nous le faire parvenir par courriel à refontetarifaire@artm.quebec

La démarche de la refonte tarifaire place les citoyens et la société civile au cœur de la réflexion. Soucieux et à l’écoute, les experts de l’ARTM sont allés à la rencontre de ces derniers le 21 mai 2019 à l’occasion d’une séance d’information portant sur la plateforme interactive et informative Parlons tarification. Vous pouvez consulter le document ci-dessous pour vous renseigner sur les thématiques abordées dans le cadre de cette séance.